Agility


  L'agility nous vient d'Angleterre, cette discipline a été homologuée par la SCC en 1988. Lors d'un concours le juge met en place un parcours qui est à chaque fois différent. Le conducteur du chien dispose de quelques minutes pour effectuer une reconnaissance (sans le chien) afin de mémoriser ce parcours et l'ordre dans lequel devront être passé les obstacles par le chien. Il y a donc des N° au sol disposés à côté de chaque obstacle, ce dernier peut-être prit plusieurs fois que ce soit dans un sens ou l'autre (a part pour la balance et le saut en longueur qui ne peuvent être prit que dans un même sens). Ensuite ce parcours est effectué par le chien sous la conduite de son maitre. Cela nécessite travail et complicité, chacun des membres du binôme pouvant commettre des erreurs. Sur une journée de concours il y a 3 parcours à effectuer, l'un d'eux s'appelant le "jumping", sur ce parcours les obstacles à zones sont retirés (Passerelle, palissade, balance). En dehors de ces 3 parcours les chiens LOF (uniquement) peuvent faire soit le "1er degré", le "second", ou le "3 ème" suivant leur niveau (il faut valider un certain nombre de parcours pour monter dans les degrés). Pour que chaque race ait sa chance, les chiens sont classés en 4 catégories que voici :

-Catégorie A pour les chiens de moins de 37cm au garrot, hauteur des sauts 35cm.

-Catégories B pour les chiens de 37 à moins de 47cm au garrot, hauteur des sauts 45cm.

-Catégorie C pour les chiens de 47 et + au garrot, hauteur des sauts 60cm.

-Catégorie D, pour les chiens de type molossoïdes, ou chiens peu véloces comme le Dogue Allemand par exemple, hauteur des sauts 45cm. A noter que la France est le seul pays à avoir une catégorie D, réservée pour les molosses.

Le juge adapte également la vitesse d'évolution pour chacune des catégories, il y a un temps maxi imparti à ne pas dépasser. Chaque faute est pénalisée en temps (+5sec pour un refus, faute de zone etc..) d'autres fautes sont éliminatoires (obstacle prit dans le mauvais ordre ou mauvais sens).